3D-Via Composer - La vérité

Interfaces et logiciels en général

Messagepar Gilles_Hut » Mer 20 Juin 2012, 10:02

Oui sauf que Dassault n'est pas revendeur direct de son produit (enfin si je ne me trompe pas) et que ce n'est absolument pas le discours des revendeurs que j'ai pu croisés et ce n'est d'ailleur pas non plus leur discours sur leur propre site internet ou du moins je dirais qu'ils entretiennent bien le flou sur le sujet.

Je vous invite à consulter les sites des revendeurs principaux. J'ai fait pour ma part celui d'Avenao et d'*. Je crois meme que l'un d'eu parle directement de PAO.

Vu les différents commentaires que j'ai pu lire sur ce meme sujet, je ne pense pas etre le seul a avoir compris cela.
Avatar de l’utilisateur
Gilles_Hut
Padawan SolidWorks
 
Messages: 77
Inscription: Mar 23 Juin 2009, 14:14

Messagepar ijnk » Jeu 21 Juin 2012, 13:32

J'ai lu les présentations AVENAO, * et *...

Effectivement, le doute est permis sur les fonctionnalités du logiciel et ces présentations peuvent laisser penser qu'il est possible de réaliser directement des notices... mais non... En aucun cas ce logiciel permet d'éditer des notices mais bien de créer du contenu pour les notices.

Mais bon, l'argumentaire des vendeurs est toujours orienté pour laisser subsister l'idée parfois fausse qu'on se fait d'un produit... Normal ! faut vendre !!! Il faut donc incriminer les vendeurs et non pas le logiciel ou son développeur. Moi je reste convaincu que pour l'instant, dans sa catégorie, 3DVIA COMPOSER est un très bon produit - pour les utilisateurs de CAO souhaitant réutiliser les modèles 3D. Seuls DEEP EXPLORATION (http://www.righthemisphere.com/products/dexp/) et CREO ILLUSTRATE (PTC) (http://fr.ptc.com/product/creo/illustrate) semblent capables de faire des choses similaires mais je n'ai pas pu les tester.
Image
Avatar de l’utilisateur
ijnk
Padawan SolidWorks
 
Messages: 168
Inscription: Lun 13 Oct 2008, 16:23
Localisation: Nîmes 30 - SW 2009

Messagepar Gilles_Hut » Jeu 21 Juin 2012, 15:15

Oula loin de moi l'idée d'incriminer les dévellopeurs, apres tout ils ont comme nous autre projeteur (enfin pas toujours non plus ...) suivi un cahier des charges ni plus ni moins. Cdc visant visiblement d'autre problématique que la simple redaction de documentation.

Petite illustration (surtout pour la partie vente)

Image

:lol:
Avatar de l’utilisateur
Gilles_Hut
Padawan SolidWorks
 
Messages: 77
Inscription: Mar 23 Juin 2009, 14:14

Messagepar jips » Jeu 21 Juin 2012, 15:31

Le point de vue de l'ingé est tout simplement criant de vérité :lol:
Avatar de l’utilisateur
jips
Padawan SolidWorks
 
Messages: 160
Inscription: Dim 22 Nov 2009, 14:59

Re: 3D-Via Composer - La vérité

Messagepar caterhamfireblade » Jeu 21 Juin 2012, 19:22

rafael.allouche a écrit:
Une petite liste de points vraiment critique:


- Pas d'import des contraintes Solidworks dans 3d-Via malgrés l'utilisation du plug-in d'export (qui sert à quoi au fond ?). Point confirmé par un commercial de avénao. Cool d'importer les métadata des fichiers mais pas de contraintes... Surprenant.
la solution est de recontruire une chaine cinématique à la main "sélectionner le parent/l'enfant .... positionner le pivot..." anti-ergonomique au possible et LONG sur des assemblages plutot petit alors ne parlons pas des gros... L’existence même du logiciel est absurde sans cette fonction il me semble.


Très clairement, c’est tout l’interet de 3D-via
il permet de manipuler de très gros assemblages sans avoir à charger du volumique ni les contraintes mécaniques.
Quand à créer une chaine cinématique sous 3D-via, en plus d’être furieusement chronophage, on ne peut pas la boucler, ce qui est assez handicapant dans la plupart des cas.

rafael.allouche a écrit:- Aucune gestion des images clé par calque/acteurs sauf la petite icone "faire apparaitre seulement les image clé de l'acteur sélectionnée" Horrible


Ben ça permet de gérer les clefs …
tu dispose d’un filtre sur l’acteur, puis un filtre sur le type de clef.
je t’accord que mélanger les types de clef et les faire se superposer n’est pas la meilleure solution, perso j’aurai préféré une ligne de temps pour chaque type de clef (à l’image des clefs de camera)
Avec un peu de pratique ça ne pose plus vraiment de soucis.

rafael.allouche a écrit:- L'obligation de poser une clé de départ (qui n'est pas explicitement une clé de départ mais souvent la même que celle d'avant mais qu'on pose là ouù l'on souhaite que l'effet commence. Doublon d'info donc et un manque de dynamisme absurde car en modifiant la clé avant la clé "de départ" on ne modifie pas la clé de départ implicitement. On est donc obligé de faire deux fois la modif. Vu la difficulté de gérer les clé par acteur et par propriété c'est franchement un cauchemar...


Tu exagères quand meme beaucoup.
la première chose à faire, c’est justement de créer une clef générale en début d’animation qui fige TOUT (position, état, transparence, camera … )
dès lors, ta clef de départ est identifiée, c’est le point 0 de ta lign de temps.
la moindre formation de base te l’explique forcément

rafael.allouche a écrit:- L'impossibilité de "cacher" et non pas de mettre une opacité à 0% sur une keyframe. la propriété n'est donc pas binaire et le seul moyen (c'est écrit dans la doc) de faire apparaitre/disparaitre un acteur est de passer de 0 à 100% d'opacité d'une clé à l'autre. Soit une sorte de transition instantanée....


Ben finalement, tu arrives bien cacher l’acteur, non ?
En fait, il faut considérer que tous tes acteurs sont là dès le départ, et que tu agis sur eux seulement quand tu le désires.
Ça demande un peu de rigueur et de travail AVANT de se lancer tête baissée dans une animation.
Il faut savoir d’où tu pars, et où tu veux aller.

rafael.allouche a écrit:- L'impossibilité de placer des acteurs sur la scene à un moment précis du scénario sans qu'ils soient présents sur la scene avant (qu'on cache donc avec une image "de base" à 0%, puis qu'on fait appraitre avec une clé de départ à 100%


Pas compris le problème là.
je crois que c’est redondant avec la question précédente.

rafael.allouche a écrit:- La gestion des styles de propriété est à moitié buguée, c'est pourtant une bonne idée


L’ayant utilisée encore récemment, la copie de propriété marche bien (utilisé en version 2012, mais je n’ai pas souvenir de bug depuis la version 2009 non plus)

rafael.allouche a écrit:- Comment fait-on du texte multiligne ?


Ben en sautant une ligne. (désolé, trop facile :D )
Tu veux écrire du multiligne où, exactement ? (car il y a justement une fonction qui s’appelle texte multiligne, l’icône représente un rectangle jaune avec un pointeur triangulaire qui en part (jaune également). C’est géré comme un ‘panneau’ dans l’arborescence
Sinon essaye comme dans Excel, avec un *alt+entrée* si un simple *Entrée* ne suffit pas


rafael.allouche a écrit:- Le texte à un fond blanc opaque anti-esthétique complet par défaut, il faut donc le virer à chaque fois


En fait, il faut te créer un style de texte général (un par client, un par type de document, un par équipement … ) que tu enregistres dans ta bibilothèque de styles.
une fois ton texte tappé et positionné (avec son fond blanc horrible) tu lui applique le style préenregistré et ça marche très bien.
ça demande une configuration, et là encore un peu de travail avant de tomber LE document final.

rafael.allouche a écrit:- On ne peut pas éditer le texte sur la scene par sélection comme cela se fait sur TOUT les programmes du monde de l'informatique qui utilise des champs de texte ! (what the fuck ?)


La philosophie du soft 3D-via est de tout gérer en tant que propriété.
le texte en est une parmi tant d’autre, au même régime que la couleur, la police, l’échelle, la transparence, etc …

rafael.allouche a écrit:- La gestion de la police, taille de texte ... fait penser à windows 3.1 (aucun aperçu pdt le changement des propriétés).


Meme réponse.


Étant vraiment ouvert et me remettant profondément en question sur cette première approche de 3D-Via, Je prie les experts ou ceux qui en ont une idée différente de me le faire savoir et de m'aider.

Rafael[/quote]

Alors je ne suis pas expert, juste un utilisateur plutôt occasionnel (petit bureau de prestation, et je ne suis pas l’infographiste, justement :D )
Mais j’ai bossé en interne au bureau et aussi chez des clients avec notre licence, et globalement ils ont été satisfaits du travail fournis, que ce soit en termes d’animation ou d’imagerie générée


le seul soucis majeur rencontré jusqu’alors l’a été par ignorance.
un client m’a fournit des fichiers Catia sous format .CGR (c’est un format qui permet d’allerger les assemblages et les pièces, afin de ne pas trop surcharger les stations de travail.
OR, 3Dvia ne le digère vraiment pas bien … il rame complet, il plante régulièrement, et la mis eà jour des géométrie ne fonctionne pas (en fait il re-crée un acteur et l’on perd toutes les clefs déjà posées, super pratique en cas d’update en fin de projet … )
il faut absolument, dans le cas de SW et de catia, lui fournir les fichiers sources, aussi gros et volumineux soient-ils !
C’est justement le job de 3D-via de les réinterpréter et d’en tirer le meilleur.

un fichier perso que j'ai travaillé essentiellement en version d'évaluation (ce qui explique le texte en travers :lol:
cliquer le lien dans ce message :
http://www.logiciel-cao.com/forum/viewt ... 2&start=41
caterhamfireblade
Padawan SolidWorks
 
Messages: 111
Inscription: Mer 06 Juil 2011, 11:41

Messagepar tuonoman » Dim 19 Aoû 2012, 20:20

Hello
vous connaissez Pages3D Webinar, il semble que cela soit un programme similaire a 3d via composer mais avec un vrai éditeur de notice 2d.

http://www.quadrispace.com/m/pages3d/

Si quelqu'un le connais merci de donner vos avis
tuonoman
Padawan SolidWorks
 
Messages: 85
Inscription: Ven 24 Sep 2010, 23:01

Précédente

Retourner vers Autres logiciels de CAO

 


  • Articles en relation
    Réponses
    Vus
    Dernier message

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 1 invité

banniere